Un temps de restauration

« Fils de David aie pitié de moi » (Luc 18.38).

 

« Fais des exploits ! » facile à dire… Surtout quand tout va bien ! Mais lorsque nous sommes aux prises avec des événements critiques, tels que le divorce, la perte d’un être cher, la faillite de son entreprise ou une maladie qui nous ôte la capacité de nous projeter dans l’avenir, tout devient alors très compliqué. Pourtant, le Seigneur désire vous aider à redémarrer dans la vie.

 

Notre vie traverse des saisons où nous sommes prêts à gravir l’Everest ou à faire le tour du globe terrestre afin de vivre des aventures extraordinaires. Et parfois, nous traversons des périodes de profond découragement durant lesquelles aucun rêve, aucun projet d’un éventuel exploit à accomplir ne vient effleurer notre esprit. Sortir la tête de l’eau est simplement devenu notre combat, notre plus grand défi.

 

Ma première fille est née avec trois mois d’avance, elle était une grande prématurée. Durant les six premiers mois de sa vie, Roselyne et moi avons mis toutes nos forces dans cette épreuve. Le matin, très tôt, nous allions au Centre Hospitalier Universitaire de Saint-Etienne, situé à plus de trente minutes de chez nous, afin de donner le bain à notre petite fille, puis ensuite je partais au travail dans la région lyonnaise (environ une heure de route). Pendant ce temps, mon épouse restait toute la journée à l’hôpital. Lorsque le soir je finissais mon travail, autour de vingt heures, je retournais passer un moment avec ma fille et mon épouse avant de rentrer tard à la maison. Jour suivant : même combat ! Évidemment, à cette époque avec Roselyne, la notion d’écrire un livre, d’être pasteur, de faire des vidéos, d’aller à l’autre bout du monde, de faire des séminaires, etc. était totalement hors de propos. Nous voulions simplement remporter la victoire sur notre épreuve, voire notre petite fille sortir d’une situation où elle était entre la vie et la mort.

 

Dans la vie, il y a des saisons et la restauration en est une. Rien ne sert de partir à la conquête du monde, si vous vous trouvez au plus bas. Le Seigneur désire vous relever afin que vous puissiez saisir la vie qu’il a prévue pour vous. Laissez-le Seigneur vous guider dans un processus de guérison, où vous serez consolé, fortifié et restauré. À chaque jour suffit sa peine.

 

Patrice Martorano