Pas de changement sans crise

« En ce temps-là, le nombre des disciples augmentant, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux. Actes 6.1

 

L’église naissante de Jérusalem vivait un temps de grâce exceptionnelle, elle ne cessait de grandir, d’évoluer… Quelle bénédiction ! Pourtant, des murmurent arrivèrent avec la croissance. Les apôtres durent trouver une solution pour calmer les esprits. Les responsables innovèrent en créant un groupe de diacre.

 

Vous pensiez que la bénédiction allait régler tous vos problèmes ? Faux. Bien au contraire, elle vous mènera à sortir de votre zone habituelle, elle produira du changement dans votre vie et par conséquent une crise à gérer. Si vous l’acceptez, comme les apôtres, et que vous priez sur cette situation, le Seigneur vous donnera l’opportunité d’aller plus loin.

 

Il n’y a pas de changement sans crise. Ne croyez pas que la perturbation est uniquement due à des choses mauvaises. Même ce que vous estimez être des grâces, va demander un réajustement afin de vivre sereinement. La conversion, le mariage, la naissance d’un enfant, le changement de poste, etc. sont des facteurs de crise. C’est pourquoi apprenez à arrondir les angles, à mettre de l’eau dans votre vin.

 

Parfois, ce qui aurait dû être un changement merveilleux (mariage, déménagement, naissance, croissance de l’église, etc.) s’avère être catastrophique. Soyez souple, acceptez les défis de la vie et réajustez-vous afin de passer à une grâce supplémentaire. C’est ce que l’église de Jérusalem fit et cela fonctionna.

 

Dans la vie, il est normal de vivre des crises lorsqu’il y a du changement. Cependant, ces tensions ne doivent pas devenir des tombeaux mais des tremplins pour saisir la vie que Dieu a pour vous.

 

Patrice Martorano