Lève-toi

« Alors vint un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus, qui, l’ayant aperçu, se jeta à ses pieds, et lui adressa cette instante prière : ma petite fille est à l’extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. » Marc 5.22-23.

 

Jésus arriva dans la ville de Capernaüm. Là, se trouvait un homme respecté du nom de Jaïrus. Il était l’un des chefs de la synagogue. Malheureusement, même s’il marchait avec Dieu, il fut frappé d’un drame : sa fille de douze ans était en phase terminale. L’espoir était sur le point de disparaître. La fin approchait à grand pas, il ne savait plus quoi faire. Dans un profond désespoir, il se jeta aux pieds de Jésus.

 

Vous sentez-vous affligé comme Jaïrus ? Votre situation arrive à son terme, l’accablement vous étreint. Vous êtes malade depuis bien trop longtemps, vous avez atteint les limites du supportable. Médecins et spécialistes ne savent plus quoi faire pour vous soulager… Vous combattez depuis des mois un péché secret mais vous perdez toujours la bataille, vous êtes abattu… Et que dire de votre mariage qui part en lambeaux ? De votre recherche d’emploi qui n’aboutit à rien, sinon à des portes closes ? Vous demandez-vous comment redresser votre situation financière catastrophique ?

 

Vous êtes au bord de la faillite et le désespoir vous étreint. Tout s’effondre sous vos yeux et vous êtes impuissant… Votre vie est une succession d’échecs, vous n’entrevoyez plus aucune solution ni aucun remède. Vous avez tenté l’impossible et rien ne fonctionne. Je vous invite alors à imiter Jaïrus : jetez-vous aux pieds de Jésus. Il n’est pas un donneur de leçon pour vous faire la morale ou vous accabler. Non, il est le Prince de la Paix, le sauveur de l’humanité, il est celui qui est attentif aux cris du malheureux.

 

Jésus s’est mis en route et malgré l’agitation de la foule, les mauvaises nouvelles des messagers, le miracle eut lieu. La fille de Jaïrus revint à la vie alors qu’elle était morte. Si aujourd’hui vous approchez le Seigneur, Il est certain qu’il va se mettre en mouvement pour vous secourir. Certes, il y aura des obstacles ou des complications mais ce n’est pas grave, il finira par vous rejoindre et vous dira : « Eveille-toi, saisis la vie ».

 

Patrice Martorano