Adoptez la pensée de Dieu

« Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s’y opposait, en disant : C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi ! Jésus lui répondit : Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. » (Matthieu 3.13-15).

 

Jean-Baptiste était-il un rebelle pour s’être opposé à Jésus ? Absolument pas. Il aimait le Seigneur et déclarera quelques minutes plus tôt : « Voici l’agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » (Jean 1.29) Il ne désirait pas s’opposer à Jésus mais sa perception était erronée. Il avait besoin d’évoluer dans sa connaissance. Jésus changea la vision de Jean en lui montrant qu’il était convenable d’accomplir le baptême. Bien souvent, votre vision sera confrontée à celle de l’Éternel. Cela ne fait pas de vous un insoumis. Vous avez juste besoin de comprendre que la vue de Dieu est globale et que lui seul connaît la fin de l’histoire. Il sait ce qui est juste et approprié de faire.

 

Être enfant de Dieu, sincère et plein d’amour envers le Seigneur ne vous garantit pas d’avoir la bonne vision du plan de Dieu. Il y a votre manière de voir et celle de Dieu. C’est pourquoi vous êtes appelés à adopter sa pensée, même si cela génère en vous de la résistance. Cela demande un véritable abandon de votre part. Croire, qu’au-delà de vos bonnes intentions, Dieu dirige votre vie.

 

Si vous lui obéissez, si vous abandonnez votre vision pour la sienne, votre créateur est capable de prendre votre situation désastreuse pour faire briller sur vous sa gloire. Dieu se plaît à reconstruire, relever ou édifier ce qui est brisé.

 

Patrice Martorano