A vos si, Jésus répond par un si…

 

« Marthe et Marie : Si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort (…). Jésus dit : Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. » Jean 11 :21, 32, 40.

 

Une famille est en deuil, Lazare est mort. Pourtant Marthe et Marie, les sœurs du défunt, n’avaient pas manqué instamment de prier Jésus pour qu’il vienne guérir leur frère. Malheureusement s’ensuivit une tragédie… Lorsque Jésus arriva sur place quelques jours après, l’une après l’autre parlèrent avec lui mélangeant reproche et foi : « Si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. »

Jésus pleura devant tant de souffrance et dit à Marthe : « Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ». Puis, empli d’autorité, il commanda d’ôter la pierre scellée devant le tombeau. Les gens s’exécutèrent : ils roulèrent la pierre. Imaginez la scène : quelle intrigue ! La curiosité piquée au vif, les gens devaient écarquiller les yeux et se poser mille et une questions : « Que va-t-il arriver ? Que fait-il ? Pourquoi dégagent-ils la pierre ? Il est décédé ! Comment un mort peut-il sortir du tombeau ? »

 

Certaines personnes s’expriment, d’autres sont confuses, troublées… Ce déroulement insensé dépasse l’entendement humain, « C’est fou ! » dirions-nous aujourd’hui ! Les questions et les regards interrogateurs fusent dans toutes les directions. Après avoir prié, Jésus ordonna d’une voix forte : « Lazare, sors… » Et le mort sortit du tombeau, le corps couvert de bandelettes. La foule devait être frappée de stupeur, sous le choc devant cette incroyable apparition ! Le mort est désormais devant son tombeau. Jésus invita les personnes à lui enlever les bandes et à le laisser aller, à reprendre le cours de sa vie. La joie se fit entendre au milieu de la foule.

 

Jésus nous montre que même dans les situations les plus désespérées, il est capable d’agir. Êtes-vous comme Marie et Marthe ? Dites-vous : « Ah ! SI tu avais été ici… Seigneur, SI tu m’avais guéri… SI tu avais touché le cœur de mon époux… SI tu étais venu plus tôt dans ma vie… Alors je n’aurais pas vécu ces drames, ces temps douloureux, aujourd’hui ma vie serait tellement différente, oui tant de choses sont mortes car tu n’es pas arrivé à temps ! » Alors Jésus vous répond : « Au-delà de tes SI, moi je te dis que SI TU CROIS, même maintenant, il n’est pas encore trop tard pour voir la gloire de Dieu agir dans ta vie. »

 

Le croyez-vous ? Le Seigneur désire vous ressusciter, délier vos chaînes de souffrances afin que vous puissiez désormais être libre.

 

Patrice Martorano